les chantiers en outre-mer

Les territoires ultra-marins souhaitent s'impliquer davantage dans la sauvegarde de leur patrimoine, approfondir leurs connaissances et valoriser leur culture. L'association C.H.A.M intervient à la demande de l'État, de collectivités territoriales ou d'associations locales.

En fonction des besoins locaux, l'association met en place différents types de chantiers : des chantiers école, des missions d'expertise et des stages de formation aux techniques traditionnelles de restauration. Les publics concernés par ces chantiers sont en particulier les bénéficiaires du dispositif unique d'insertion sociale et professionnelle (CUI) ou du dispositif de Service Civique Universel. Les étudiants en école d'architecture validant leur stage obligatoire peuvent également y participer. 

 

L'association C.H.A.M est organisée en Outre-Mer en quatre délégations régionales : 

 

DÉLÉGATION GUYANE

Depuis 2010, les opérations de chantiers de conservation et de restauration d’éléments du patrimoine bâti de la période coloniale et pénitentiaire se sont très rapidement développées.

Elles ont d'abord eu lieu sur les habitations de Rémire-Montjoly (Cayenne) laissées à l’abandon, comme les maisons d’Artur et de Loyola, propriétés du Conservatoire du Littoral, puis sur les bagnes des Îles du Salut. Sur le continent, les actions sont engagées en partenariat avec des associations de Guyane comme les missions locales, des associations d’archéologie mais aussi, par exemple, des Instituts médico-éducatifs.

Enfin, ces chantiers sont soutenus de façon exemplaire par différents partenariats avec les services déconcentrés de l’État et établissements publics comme la Direction des Affaires Culturelles de Guyane, la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, l’Antenne Guyane du Conservatoire du Littoral et le Centre National d’Études Spatiales basé à Kourou.

Des actions importantes ont eu lieu ou sont en cours sur les sites suivants :

Tonnegrande (ancien territoire de l'Inini)

 

2 mois en 2017

2 mois en 2019

Île Saint Joseph, Île Royale

 

Année 2017-2018

Année 2019

  • l’Habitation Artur (Remire-Montjoly)
  • l’Habitation LOYOLA (Remire-Montjoly)

  • le Fort Trio (Mantoury)

     Tél. :  +594 (0)6 96 32 31 17

     Mail : cham-guyane@cham.asso.fr

actions passées
 

DÉLÉGATION LA RÉUNION - OCÉAN INDIEN

Une demande du Ministère de la Culture en 1989 initie les premiers pas de l’association C.H.A.M hors des régions et départements de la France métropolitaine. Les missions et les objectifs de la délégation Océan Indien ne diffèrent aucunement de celles de l’association C.H.A.M en France métropolitaine : elle œuvre là aussi pour la défense du patrimoine bâti et la prévention de sa dégradation. Cependant, en raison du contexte socioculturel de l'île, le C.H.A.M y emploie une démarche différente : la délégation C.H.A.M Réunion a dû repenser son action dans un contexte social de crise pour répondre aux attentes des élus locaux. Il lui revenait d’inscrire sa réflexion et son action dans une démarche de lutte contre le chômage et l'exclusion. L'action du C.H.A.M se caractérise donc par l’organisation de chantiers permanents avec un public en insertion.

L’action de la délégation auprès des Réunionnais vise à la prise de conscience de la richesse d’un patrimoine historique et de la nécessité de veiller à sa conservation. Une de ses tâches est de responsabiliser les Réunionnais vis-à-vis de leur héritage culturel.

Le rayonnement de la délégation C.H.A.M Réunion lui permet d’étendre son action au-delà du territoire réunionnais :

belvédère du ti bon dieu,
Grande chaloupe, Saint-Denis

 

2019

actions passées

     Délégué régional : M. Kahlid CASSAM SULLIMAN

 

     25, rue Mahé - La Mare97 438 SAINTE MARIE - Ile de la Réunion

     Tél. : +262 (0)2 62 53 27 98

     Fax : +262 (0)2 62 53 14 69

     Mail : cham-reunion@cham.asso.fr

 

Dans les Antilles, l’association s’est déjà investie dans les années 1990 dans l’organisation de stages de formation d’animateurs techniques et pédagogiques pour les chantiers de bénévoles. Ces stages ont eu lieu en particulier en Guadeloupe, avec des stages de chantier au fort Delgrès, à Basse-Terre. Ces actions étaient sollicitées et soutenues par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, le Département et la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

En 2009, l’association a été sollicitée par la Délégation Outre-Mer du Conservatoire du Littoral (établissement public du ministère de l’Environnement) pour engager la conservation du site sucrier de l’Anse Couleuvre au Prêcheur, dans le Nord de la Martinique.

Cette opération a permis la conservation complète du site situé sur le littoral. La chantier a été organisé en partenariat avec une association d’insertion martiniquaise. La complémentarité des compétences de ces deux associations - sociale pour l’une, technique et pédagogique pour l’autre - ont fait de cette action une opération exemplaire.

Puis, en 2011, une seconde opération a été engagée sur le site sucrier de Fond Moulin, sur la commune de Grand Rivière (toujours au Nord de la Martinique).

Cette fois-ci, l’organisation était différente puisque le C.H.A.M a fait appel à des jeunes en contrat à durée déterminée et à des volontaires du Service Civique Universel.

L’idée était de concrétiser l’engagement des jeunes volontaires pour la sauvegarde et la valorisation de leur patrimoine bâti local.

Lancé pour un an, le chantier a abouti à un traitement complet du site, qui avait à la fois vocation de site touristique et de témoin tangible de l’activité économique ancienne de l’île.

Comme dans les autres délégations, l'association est intervenue à la demande de collectivités territoriales, propriétaires des édifices et sites concernés, mais aussi d’établissements publics de l’État. 

DÉLÉGATION MARTINIQUE

     7, avenue Condorcet

     97 200 FORT DE FRANCE - Martinique

     Mail : cham-martinique@hotmail.fr

actions passées
 

Depuis 2015, le C.H.A.M dispose à nouveau d’une délégation dans l’Océan Pacifique Sud. Un nouveau chantier y sera inauguré cette année, en partenariat avec l'Association Marguerite : la réhabilitation de la maison du chef de district de la maison pénitentiaire de Fort Teremba.

délégation NOUVELLE CALÉDONIE - PACIFIQUE SUD

Délégué régional : M. Brice CHANTRELLE

35, rue Jean Ohlen
VDC - 98800 Nouméa - Nouvelle Calédonie 
Mail : cham-pacifique@cham.asso.fr

NB : Ce chantier concerne uniquement le public de Nouvelle-Calédonie.

Grande Terre, Nouvelle-Calédonie

chantier de coopération

01 43 35 15 51

5-7 rue Guilleminot, 75014 Paris

N° de Siret : 330 083 320 00029

Code APE : 9499Z

© 2019 C.H.A.M