TÉMOIGNAGES

20201021_154725.jpg

Clémentine (25 ans)

Volontaire du Service civique, délégation nationale, 2020-2021

"Un service civique au C.H.A.M c’est… Un peu de chaux, du sable et de l'eau pour le mortier, quelques coups de massette et de pointerolle, deux ou trois courbatures vite disparues, sans oublier le brossage, le tout, en y ajoutant une bonne dose d’humour et de réjouissantes rencontres ! C’est aussi et surtout côtoyer des professionnels passionnés et passionnants, une équipe polyvalente dont les parcours sont véritablement inspirants !

Après mes études en architecture, j'étais en quête d'une expérience "porteuse de sens", complémentaire à ma formation. Ces 8 mois au sein de l'association m’ont ainsi donné l’occasion de découvrir concrètement le domaine du patrimoine bâti, d’un point de vue tant humain que technique. En ayant à la fois un pied sur le terrain et un autre dans le bureau où s’organisent les études et les chantiers de restauration, la diversité des missions (communication, création de supports pédagogiques, rapports et encadrement de chantier, stage de taille de pierre…) a sans cesse été un vecteur d’apprentissage, et ce, dans une grande liberté !

Merci à toute l’équipe et à très bientôt ! "

20201023_164721.jpg

Armande (34 ans)

Bénévole, stage "Monuments Historiques ", Le Bec-Hellouin, 2020

" Comme une source dans une forêt, le silence de l'atelier est simplement habillé par les cliquetis réguliers des ciseaux qui taillent la pierre. Face à mon "caillou", quand je lui donne forme, je suis uniquement concentrée sur cela. Au Bec-Hellouin, les encadrants de l'association C.H.A.M m'ont appris des techniques, des gestes, auxquels je me suis consacrée pleinement. Une expérience comme celle-ci est irremplaçable et n'a aucun prix ! L'effort physique et la maîtrise de son mouvement, malgré la fatigue (et l'angoisse d'enlever trop de matière :-)) en font partie. Inévitablement, il y a une dimension méditative voire thérapeutique.

Participer à ce chantier bénévole à ce moment précis de mon parcours, revêt aussi pour moi un sens particulier, celui de l'intérêt général, que l'habilitation à la maîtrise d’œuvre récemment obtenue, m'invite à servir. Merci à Thomas, Aurélie et Célia qui ont partagé leur savoir-faire et leur engagement au service de la restauration de la tour St-Nicolas, et merci à mes camarades du chantier pour leur « compagnonnage » stimulant ! "

20190805_094457.jpg

Colyne (22 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2019

" Mon service civique au sein de l'association C.H.A.M, m'a été très utile pour la suite de mon parcours universitaire, et m'a notamment permis de découvrir un autre point de vue sur la restauration. Cela m'a également permis de m'enrichir personnellement, sur le point de vue humain et social. N'étant pas très à l'aise en groupe et en collectivité, l'équipe du C.H.A.M a su me mettre en confiance, être compréhensive et à l'écoute sur ces points-là. Je recommande vivement les chantiers de bénévoles sur lesquelles on apprend énormément, dans une ambiance agréable, et durant lesquelles nous pouvons faire de belles rencontres ! "

Capture.JPG

Clara (18 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles, Le Lude, 2020

" J'ai découvert les chantiers de bénévoles et l'association CHAM par hasard et j'ai voulu participer à un chantier par curiosité. Je n'ai pas été déçue ! Ces trois semaines en tant que bénévole sur le chantier du Lude ont été extrêmement enrichissantes. Étant en études de biologie, j'ai pu découvrir un univers qui m'était totalement inconnu. Je suis très heureuse d'avoir appris à monter un échafaudage, retirer de l'enduit, utiliser une bétonnière, appliquer du mortier. De plus, les quelques cours théoriques ont su compléter ces apprentissages. Les encadrants ont toujours été très à l'écoute pour répondre à nos questions, expliquer les détails du chantier ou raconter leur parcours.

J'ai trouvé également cela très intéressant humainement parlant. J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes de mon âge aux parcours très différents du mien. Je me suis bien entendue avec tout le monde et me suis faite de très bons amis. J'ai aimé les sorties le week-end et les activités que nous faisions ensemble le soir. 

Je recommande vivement ces chantiers de bénévoles, c'est une expérience très enrichissante sur de nombreux plans."

IMG_1872.JPG

Clothilde (21 ans)

Bénévole, chantiers de bénévoles, Liré et Le Lude, 2020

« J’ai participé durant l’été 2020 à deux chantiers CHAM, le premier dans la petite commune de Liré et le deuxième à côté du château du Lude. J’ai réalisé ces chantiers dans le cadre de mon stage ouvrier, un stage à réaliser en fin de première année d’école d’ingénieur. Contrairement à mes camarades qui travaillaient majoritairement sur des lignes de production, j’ai pu découvrir le travail de chantier, la vie en collectivité, apprendre de nombreuses techniques utilisées pour la restauration de monuments et rencontrer des personnes géniales ! Sur le plan technique j’ai appris comment retirer le vieil enduit qui recouvre les pierres à grands coups de burin et de massette, comment fabriquer du mortier, comment maçonner un mur et tant d’autres ! Mais un chantier CHAM c’est aussi beaucoup de rencontres inoubliables, d’activités détentes le week-end, des fous rires et des moments de partage !

Une très belle expérience de vie ! »

martin.JPG

Martin (22 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2019

« J’ai effectué mon service civique au sein de la délégation nationale de l’association C.HA.M. Ces 8 mois ont été une grande source d’apprentissage, que ce soit dans la communication, dans les relations humaines ou bien dans le travail manuel.

 

Les deux chantiers auxquels j’ai eu la chance de participer m’ont beaucoup plu, le travail manuel au sein d’un chantier, tel que ceux de Liré et du Bec, est passionnant. J’ai pu apprendre à travailler avec des matériaux que je ne connaissais même pas auparavant et cela dans une atmosphère amicale. Les maçons sont très à l’écoute des bénévoles ainsi que des services civiques.

 

Les maçons ainsi que les employés de l’association ont été d’une grande aide pour moi durant tout mon service civique. J’encourage tout le monde a tenter le service civique, que ce soit avec l’association C.H.A.M ou n’importe quelle association. Un grand merci à toute l’équipe du C.H.A.M et à la revoyure ! »

Charlotte.JPG

Charlotte (25 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2018-2019

« Après mes études d'histoire, je cherchais ma voie et j'ai décidé de faire une mission de service civique. Je l'ai effectuée au bureau d'étude de l'association C.H.A.M. Cela a été une expérience formidable !

J'y ai découvert le monde associatif culturel, la conservation et la restauration du patrimoine et les chantiers de bénévoles, qui contribuent à faire vivre ce patrimoine bâti. À l'association, j'ai été formée autant au sein du bureau d'études que sur les chantiers auxquels j'ai participé, sur des domaines que je ne connaissais pas. J'ai ainsi appris les différentes étapes nécessaires à l'organisation d'un projet, comme les études de faisabilité, les préparations des chantiers, les bilans de chantiers, etc. En chantier, j'ai pu découvrir la maçonnerie, les relevés de mesure, et bien d'autres choses ! J'ai participé à la communication de l'association et à l'encadrement lors des chantiers. Toutes ces expériences m'ont beaucoup apporté, autant humainement que sur le plan technique. 

L'association C.H.A.M m'a vraiment donné envie de continuer mon aventure dans le patrimoine culturel et grâce à cette expérience, j'ai repris des études afin de travailler dans la valorisation du patrimoine. Bref, que ce soit pour faire un chantier de bénévoles, un stage ouvrier ou un service civique, je recommande vivement l'association ! Vous y serez bien accueilli et vous vivrez une expérience enrichissante ! »

hortense.JPG

Hortense (24 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2018-2019

« Je conserve un excellent souvenir du Service Civique que j'ai réalisé à l'association C.H.A.M. Les missions qui m'ont été confiées étaient très variées, me permettant ainsi de développer des compétences dans différents domaines. J'ai participé à des actions de communication afin de faire connaître les actions de l'association et j'ai contribué à l'élaboration de dossiers visant à programmer de futurs chantiers ou étudier leur faisabilité, entre autres activités. Cela m'a permis de renforcer mes connaissances en histoire et en architecture et de découvrir le monde de la restauration du patrimoine bâti.

J'ai pu trouver ma place au sein d'une équipe très accueillante, qui m'a formée à l'utilisation des outils nécessaires à la réalisation des différentes tâches, comme la suite adobe qui me sera très utile professionnellement. Mais elle m'a aussi fait confiance en m'attribuant des responsabilités tout au long de mon engagement de Service Civique.

C’est une expérience que je recommande vivement. »

IMG_1179.jpeg

Agathe (16ans)

Bénévole, chantiers de bénévoles, Liré 2018-2019-2020

« J'ai participé au chantier de Liré en juillet 2018 et 2019 et ce fut probablement la chose la plus cool de mon été. Une ambiance incroyable et des personnes absolument adorables ! Quant au chantier en lui-même, quelle expérience ! »

IMG_4880.JPG

inès (19ans)

Bénévole, chantier de bénévoles,  Montépilloy, 2019

« Le chantier de Montépilloy fut une expérience très enrichissante pour moi que ce soit en termes d’apprentissage technique de la maçonnerie ou de relations de vie commune.

J’ai découvert l’association via internet, étant très souvent sur mon ordinateur ; je cherchais une occupation pour le mois d’août. J’avais déjà en tête de me porter volontaire pour quelque chose de similaire et j’ai fini par tomber sur l’association C.H.A.M. J’ai tout de suite été attirée par la facilité d’inscription, c’est-à-dire que, sur tous les autres sites que j’ai trouvés, le formulaire n’était pas clair. Tout est bien expliqué sur le site et ça donne envie.

N’ayant jamais vécu d’expérience de vie collective et en camping, j’ai étonnamment apprécié ce mode de vie. Durant le séjour, j’ai fait de très belles rencontres, dont certaines avec qui je garde encore contact aujourd’hui.

Toutes ces bonnes choses font que je n’hésiterai pas à refaire un chantier quand j’en aurai l’occasion, si possible avec la même équipe d’encadrants ! »

20190813_151452.jpg

Victor (23 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles,  Montépilloy, 2019

« Une expérience très enrichissante tant sur le plan culturel que social, tout s’est déroulé dans de très bonnes conditions avec une équipe de travail soudée et des encadrants très pédagogues. Je recommande cette expérience. »

20190807_100114.jpg

élora (19 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles,  Montépilloy, 2019

« Le chantier de Montépilloy fut une première pour moi compte-tenu de l’expérience incroyable qu’il constitue, ce ne sera sûrement pas mon dernier chantier avec le C.H.A.M !

N’ayant aucune connaissance en ce qui concerne les techniques de construction ou de restauration de bâtiments médiévaux je partais avec une certaine appréhension mais l’équipe a tout de suite mis fin à mes doutes. En effet, les encadrants étaient toujours présents et patients pour nous expliquer comment faire et nous en avons beaucoup appris, ce qui m’a donné envie de participer à la conservation du patrimoine dans le futur !

Par ailleurs, la vie en communauté s’est très bien passée et nous avons vécu de supers moments aussi bien le week-end lors des activités que le soir après le chantier. Cette expérience m’a également permis de garder contact avec certaines des personnes présentes que je porte aujourd’hui dans mon cœur.

Je remercie fortement l’association qui m’a permis de vivre une expérience très enrichissante aussi bien au niveau du savoir-faire que du savoir-vivre. »

IMG_20190805_160648.jpg

ULRIC (28 ans)

Bénévole, chantiers de bénévoles,  Liré et Le Bec-Hellouin, 2019

« J'ai participé cet été à mes deux premiers chantiers de bénévoles, à Liré et au Bec-Hellouin. Ces chantiers étant très différents ils m'ont tous deux été enrichissants. À Liré, j'ai découvert le piquetage et les techniques de l'enduit à la chaux pour restaurer comme à l'ancienne la petite chapelle du château en ruines, le relevé de mesures d'une façade, mais aussi le remaillage d'un muret. Au Bec, j'ai découvert les techniques de couverture sur un petit bâtiment de l'abbaye, et réalisé certaines activités de Liré dans un cadre différent. Œuvrer pour la restauration du patrimoine médiéval est très valorisant, on sent qu'on fait quelque chose d'utile et de durable ; en outre respecter autant que possible les techniques anciennes pour la restauration est quelque chose qui m'a beaucoup plu. Et le travail en équipe rend les activités très vivantes. La vie de camp est sympa, on cuisine et on fait la vaisselle (moins marrant ça!) ensemble, on fait des jeux et des visites pendant les temps libres. Il ne faut pas craindre la chaleur sur les chantiers et avoir un bon sac de couchage pour résister à la fraîcheur nocturne, mais ça fait partie de l'expérience ! Bref, je ne regrette pas de l'avoir fait. »

IMG_20190720_163204.jpg

Armonie (17 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles,  Liré, 2019

« Alors voilà j'ai participé au chantier bénévole de Liré et c'est une expérience qui m’a vraiment plu. Difficile de trouver du négatif avec une ambiance formidable qui a été là depuis le début de mes deux semaines sans s'amenuiser au fil du temps. J'ai tout de suite été accueillie avec le sourire et il m'a été facile de trouver ma place. L'autonomie et la confiance qui nous sont données au camp mais aussi sur le chantier c'est ce qui m’a vraiment plu. Ce que j'en retiens c'est que c'est une expérience qui est à faire et à refaire, à condition bien sûr d'être là pour se donner sur le chantier. Quant à l'encadrement, il est bien, oui il était extraordinaire, les encadrants on su être à la fois drôles (vraiment très drôles) et nous enseigner leur passion du patrimoine et l'importance d'un travail bien fait. Mais ils ont su aussi être là pour nous soutenir et nous épauler quand il le fallait. Conclusion c'était GÉNIAL (en toute objectivité bien sûr). »

DSCN1392.JPG

Célia (25 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2017-2018

J’ai pu participer à des projets très divers, découvrir de nombreuses choses liées aussi bien à l’architecture et aux techniques de construction qu’à la communication et la médiation culturelle. Ça a été une expérience très enrichissante, qui m’a notamment permis de me reconvertir après des études de lettres. De plus, l’association m’a permis d’expérimenter à la fois le travail de bureau et de chantier, ce qui est aussi très intéressant. N’étant pas manuelle je ne savais pas à quoi m’attendre, mais les deux chantiers auxquels j’ai participé m’ont beaucoup plu, tant sur le plan de la restauration patrimoniale que sur le plan humain. J’ai appris sur place les techniques nécessaires aux chantiers, ainsi que travailler en équipe et gérer une équipe… L’atmosphère des chantiers m’a vraiment séduite !

Je recommande donc sans hésiter de faire un Service Civique, car cela permet de découvrir de nouveaux secteurs, de changer de cadre par rapport aux études, de se découvrir de nouveaux centres d’intérêt, tout en participant à une action utile et valorisante. De plus, la confiance qui m’a été accordée au C.H.A.M a été très gratifiante et l’équipe m’a permis de développer de multiples compétences, toujours dans une ambiance très agréable.

IMGP2471.jpg

Louise (25 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2018

Pendant 6 mois j’ai eu l’opportunité de faire un service civique au sein du C.H.A.M. Ce fut une expérience très enrichissante, autant sur le plan professionnel qu’humain ! J’ai beaucoup appris notamment sur les techniques de restauration ; toujours avec une ambiance au top et dans la bonne humeur, au bureau de la délégation nationale et sur les chantiers !

DSCN0100.JPG

Laurine (24 ans)

Volontaire du Service civique, Délégation nationale, 2017-2018

​J’ai effectué mon service civique au bureau d’études du C.H.A.M et ce fut pour moi une super expérience ! Après une double licence Histoire de l’Art/Allemand je n’avais pas encore d’idées concrètes quant au choix de mon Master. J’ai donc décidé de faire une année de césure sous la forme d’un service civique. Ayant un attrait pour le patrimoine local j’ai débuté mon aventure à l’association C.H.A.M.

Mon rôle au sein de l’association a été multiple : j’ai participé aux chantiers de restauration en intégrant l’équipe encadrante, j’ai aussi réalisé des dossiers techniques de programmation et des bilans de chantiers, j’ai également joué un rôle important dans la mise en œuvre des actions de communication et de médiation. Cette multiplicité des tâches m’a permis de comprendre le fonctionnement d’une association, et le processus de restauration de monuments historiques. L’équipe du C.H.A.M a vraiment été très accueillante, elle m’a suivie tout au long de mon aventure.

S’engager comme service civique permet de sortir du cadre universitaire où l’enseignement est très théorique, d’agir de manière concrète mais aussi de rencontrer un grand nombre de professionnels du secteur.

IMGP2761.JPG

Clémence (19 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles, Lille, 2018

Cette expérience a été très enrichissante ! J'ai appris à connaître différents corps de métiers : j'ai taillé des blocs de pierre et découvert la maçonnerie de la Citadelle. Participer au rétablissement d'un monument historique a été très valorisant.L'équipe encadrante était agréable. Ils m'ont appris beaucoup de choses sur l'histoire de la Citadelle de Lille et sur leur métier.Une véritable expérience humaine et professionnelle ! Encore merci au C.H.A.M pour m'avoir ouvert les portes du monde de la restauration d’un monument historique.

IMGP2849.JPG

Dominic (26 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles, Lille, 2018

Le stage était tout simplement génial, très instructif. Il permet d'avoir une véritable expérience pratique dans la restauration du bâti et un regard dans les arcanes des problématiques de conservation. C'est une expérience irremplaçable, y compris dans le domaine de l'histoire de l'art. Le fait de proposer un stage pratique est particulièrement avantageux, étant donné que ça manque dans beaucoup de formations, mais ça, les écoles d'archi l'ont bien compris. 

DSCN2740.JPG

émilien (18 ans)

Bénévole, chantier de bénévoles, Albas, 2018

Du 9 au 27 juillet, j'ai participé à la première session du Stage '' Monuments Historiques"  d'Albas (Lot, Occitanie). C'était ma première participation avec cette association et je ne le regrette pas. Dans un cadre agréable et en compagnie d'un groupe restreint mais soudé, l'expérience reste inoubliable. Ayant effectué des chantiers avec d'autres associations , je peux confirmer que l'on en sort grandi.

Que l'on soit passionné d'histoire ou simple bénévole, je conseille à toute personne volontaire de réaliser un chantier.