fort teremba,

grande terre,

xixe siècle

Nouvelle-Calédonie

6 mois

chantier École

La construction du site pénitentiaire de Teremba débute en 1871. Un village s'organise rapidement autour du fort, et en 1872 les colons libres sont autorisés à s'y installer. La garnison militaire quitte le fort en 1885, et en 1898 les convois de condamnés s'arrêtent. L'ensemble est abandonné en 1908, puis restauré et transformé en musée par l'association Marguerite.

Remise en état des ruines et amélioration de la lisibilité du site

Purge des maçonneries

Maçonneries de conservation

Étanchéité des arases

Ce chantier s'adresse aux Néo-calédoniens 

Le C.H.A.M ne recrute aucun volontaire de France métropolitaine pour cette opération.

01 43 35 15 51

5-7 rue Guilleminot, 75014 Paris

N° de Siret : 330 083 320 00029

Code APE : 9499Z

© 2019 C.H.A.M